Mokumé gané : un art japonais réalisé en pâte "Fimo"

Nous allons, lors de cette première étape, vous expliquer comment on réalise la préparation de base du Mokumé gané qui sert à la décoration d'objet.

Nous allons consacré plusieurs dossiers aux techniques d'imitation avec de la pâte fimo.


Nous tenons à remercier Cyrille et la société DTM pour leur collaboration à ces articles.


Inspiré de l'art métallurgique japonais du XVIe siècle le Mokumé gané est aujourd'hui réalisé en loisir créatif avec de la pâte polymère appelé le plus couramment pâte "Fimo".


Dans cette partie Vous allez réaliser un "sandwich" de pâtes de différentes couleur intercalées de feuilles de métal.

Voici ci contre des exemples de Mokumé gané multicolores en forme de perles, plaques, rondins, etc...

mokume game multicolorerealisation de mokume gane vernis

Ces revêtements ou perles en Mokumé gané sont réalisés avec de la pâte Fimo de couleur et de la pâte transparente (ci-contre la gamme "Fimo" prise en photo lors du SMAC 2008, salon professionnel sur le stand DTM), dans lesquelles on intercale des feuilles de métal ultra-fine.

gamme fimogamme fimo

Pour commencer, choisissez vos couleurs (au moins deux)+ de la pâte transparente.

fimo transparentefimo transparente

Dans cet exemple nous avons choisi trois couleurs: du vert anis, du turquoise et de l'ivoire. Prélevez l'équivalent d'une noisette dans chaque couleur et partagez en trois le paquet de "Fimo" transparente. Enfermée dans du film transparent la pâte se garde très longtemps.

La "Fimo" transparente est très importante, elle va vous permettre de "nacrer" (façon coquillage, un peu comme une pâte de verre) vos couleurs et laisser transparaitre le métal.

fimo transparentefimo transparente

Il faut à présent mélanger les couleurs. Nous vous conseillons d'utiliser un laminoir (c'est beaucoup plus rapide), mais vous pouvez aussi mélanger à la main et étaler à l'aide d'un rouleau (qui ne colle pas) ou une bouteille en verre.



Passez une première fois la pâte "Fimo" dans le laminoir pour l'aplatir.

préparation des couleurspréparation des couleurs

Ajoutez la noisette de pâte "Fimo" couleur turquoise à la pâte transparente et amincissez.

pate fimo turquoisepate fimo turquoise

Pliez la pâte "Fimo" et recommencez l'opération jusqu'à obtenir une couleur homogène.

Pliage de pate fimoPliage de pate fimo

Pour la nouvelle couleur, recommencez l'opération avec la noisette de pâte "Fimo" de couleur vert anis.

noisette de pate fimonoisette de pate fimo

Après avoir fait tous vos mélanges, préparez vos feuilles de métal. Nous les avons choisi argentées, mais elles existent cuivrées, dorées et oxydées.

feuille argentée craqueléefeuille argentée

Posez votre pâte "Fimo" verte sur la feuille de métal. Répétez l'opération pour toutes vos préparations colorées.

Fimo verteFimo verte

Retournez vos pâtes colorées et faites adhérez la feuille argentée à la pâte "Fimo" avec votre doigt.

pate coloreepate coloree

Une fois de plus, amincissez vos couches de pâtes en passant la pâte dans le laminoir. Cette opération est importante car c'est ainsi que vous allez obtenir un effet craquelé si cher à l'art japonais et à l'effet Mokumé gané.

effet de  mokume gameeffet de mokume game

On obtient, après le passage dans le laminoir, une couche fine dont la couche métallique est maintenant craquelée.


Répétez l'opération sur toutes les couches de pâte "Fimo".

fimo craqueleefimo craquelee

Vous avez terminé les étapes préparatoires au montage du "sandwich".


A présent superposez les différentes couches en alternant les couleurs.


Coupez en deux ou trois ce "sandwich" et empilez ces minis "sandwichs" les uns sur les autres.

superposition des couchessuperposition des couches

Cette première étapes est terminée. Vous savez à présent exécuter un sandwich de couleurs en pâte "Fimo" et feuilles métalliques. Nous allons dans notre prochain dossier sur la pâte "Fimo", vous expliquer la taille du sandwich pour obtenir l'effet Mokumé gané.