Personnage kawaï en pâte Fimo

Personnage rigolo à modeler.

Il est facile et amusant de créer de petits personnages "kawaï" (mignon en japonais) avec de la pâte Fimo.

Il suffit de simplifier les formes et exagérer les traits.

Flamme

Pour réaliser ce personnage kawaï, nous avons utilisé le matériel suivant:

- pâtes Fimo jaune, blanche, rouge et noire - DTM

- aiguille à percer - DTM

- petits emporte-pièces en forme de gouttes et de cercles - DTM

flamme kawaïPersonnage kawaï en pâte Fimo

Pâte jaune

1) prélever 1/4 de pâte Fimo jaune et faites une boule

boule de pâtefaites une boule de pâte jaune

Chapeau pointu

2) à partir de la boule, formez un chapeau pointu dont vous courberez l'extrémité

chapeau pointuformez un chapeau pointu

Gouttes rouges

3) étalez la pâte rouge au laminoir ou avec un rouleau

4) découpez des gouttes rouges avec un emporte-pièce

emporte-piècedécoupez des gouttes rouges avec un emporte-pièce

Flammes rouges

4) positionnez les gouttes rouges autour de la base de la pâte Fimo jaune pour imiter les flammes

5) recommencez avec de plus petites gouttes jaunes que vous positionnerez sur les flammes rouges

6) découpez deux petits cercles blanc et les posez sur le personnage qui prend forme

7) faites deux petites boules noires et deux petites boules blanches encore plus petites

8) écrasez les boulettes et les placer les unes sur les autres pour former les yeux du personnage kawaï

yeuxformez les yeux du personnage kawaï

Bouche

9) faites une boule rouge et écrasez-la légèrement entre vos doigts

10) faites un trou au milieu de la boulette rouge pour faire une bouche

11) placez-la sous les yeux

12) faites un trou en haut du personnage kawaï si vous voulez par la suite le suspendre ou transformer le personnage en porte-photo

flamme kawaïfaites un trou en haut du personnage

Amusez vous à créer une ribambelle de personnages kawaï en vous inspirant d'objets ou d'animaux.

Pour rendre la pâte Fimo luisante après cuisson, passez une couche de vernis glossy.

A bientôt sur Trucs et déco.com,
Valérie Grunberg